SITA LOMÉ 2022: une conférence internationale pour apporter de l’innovation dans l’industrie du textile en Afrique

0
47

La 8ème édition du SITA a ouvert ses portes ce vendredi 4 Novembre 2022 sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé sous le haut le patronage de son excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, président de la République Togolaise représenté par M.Ededze Kodjo, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Communication locale.
Trois jours durant, le SITA déroulera son programme d’activités parmi lesquels, la conférence internationale dont le top départ a été donné ce samedi 5 Novembre 2022 à l’hôtel 2 Février de Lomé par le ministre délégué chargé à l’Artisanat et à l’enseignement technique .
Il est à noter que la conférence internationale est l’un des points saillants du Salon international du textile africain depuis 2009. Elle regroupera une centaine de participants venus de toute l’Afrique et placé sous le thème : « Industrie du pagne en Afrique : innovation et intelligence collective au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes », ce thème interpelle les citoyens africain à une prise de conscience afin d’accélérer le processus d’industrialisation du secteur du textile en Afrique gage d’un développement économique des femmes et des jeunes du continent. Elle sera structuré autour de trois communications animées par des experts de la CEDEAO, du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale du Togo et François 1er, un styliste de renommée internationale.
Pour Abdoulaye MOSSÉ, Commissaire général du SITA, le choix de ce thème se justifie par le fait que l’autonomisation des femmes et des jeunes constitue une problématique majeure en Afrique d’où sa prise en compte dans les politiques publiques de développement des institutions et des Etats africains. Ce choix se justifie aussi par le fait qu’il est personnellement convaincu que la filière textile est une filière porteuse à même de contribuer efficacement à la lutte contre le chômage et à résoudre durablement la problématique de l’employabilité des femmes et des jeunes africains.Il se justifie enfin par le fait que des obstacles existent pour que cette filière soit effectivement et davantage porteuse d’espoir pour nos pays africain d’où la nécessité de mener la réflexion.
En effet, à la fin de ces trois communications, une synthèse sera faite et des recommandations qui seront transmis aux autorités nationales et sous régionale afin de prendre en compte dans les politiques de développement.
En rappel, cette conférence internationale réunie des décideurs politiques, des conférenciers panelistes, des acteurs majeurs de la filière du textile africain, des artisans spécialisés, des industriels du coton et du textile, des experts du commerce africain et international, des participants d’horizons divers et des invités de notoriété

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.