SITA Djibouti 2021: L’Union Africaine appelle les Etats africains à soutenir la création de marques africaines

0
441

« Tic, industrie et artisanat : quelles passerelles pour un essor inclusif du textile africain dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19 », c’est autour de ce thème que s’est ouvert ce jeudi 11 novembre 2021 à Djibouti la conférence internationale entrant dans le cadre de la 7e édition du Salon International du Textile Africain (SITA). Les différents sous-thèmes développés par les panélistes ont permis aux participants de cerner les défis majeurs du continent africain en matière de promotion de textile africain.

La toute première communication a été animée par Mme Ron Osman Omar, responsable de la Division Industrie à la Direction du Développement Économique, du Commerce, de l’industrie et des Mines de l’Union Africaine. « Stratégies de développement de l’industrie de la mode de l’Union africaine et cadre de mise en œuvre du programme en mettant l’accent sur le sous-secteur du textile », tel est l’objet de son intervention.
«Nous avons constaté par des études qui ont été réalisées au niveau de l’Union Africaine que l’industrie globale de la mode représente 2,4 milliards de dollars », c’est par cette déclaration que Ron Osman Omar a introduit sa présentation. Cette industrie selon la panéliste augmente de 7, 5 % par an et l’Afrique bénéficie très peu de cette chaine de valeur.


Ron Osman Omar déplore le fait que la quasi-totalité des matières premières intervenant dans l’industrie de la mode viennent du continent africain et que les créateurs africains sont eux-mêmes à la traine dans le domaine. Pour pallier à cette insuffisance, l’Union Africaine, dira Ron Osman Omar, a initié le projet « Initiative Présidentielle » dans lequel il est demandé aux chefs d’Etat, ministres et autres dignitaires africains de s’habiller avec des tissus africains.


Selon Ron Osman Omar, l’Union Africaine n’est pas indifférente à la situation des créateurs de mode africains. L’organisation africaine a, de ce fait, mis en place une stratégie de la chaine de valeur de la mode dont l’objectif est de renforcer l’économie africaine. Cette stratégie, selon la responsable de la Division Industrie à la Direction du Développement Économique, du Commerce, de l’industrie et des Mines de l’Union Africaine a pour but de stimuler l’économie du continent.

Cette initiative invite tous les pays africains à avoir recours aux produits locaux. L’Union Africaine à travers cette communication appelle les Etats africains à soutenir la création de marques africaines restées longtemps dans l’ombre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.